DERNIÉRES NOUVELLES
   

Viens retrouver souffle

Viens retrouver souffle

Que cette prière te donne réconfort.   Prière des malades pour la Semaine Sainte Marie se tient debout auprès de Jésus en croix. Jean est auprès d’elle. Jésus les regarde...

Permanence à la cure de Binche

Permanence à la cure de Binche

Cette semaine permanence :     Jeudi 26/04  15h00-17h00    

   

2

Que cette prière te donne réconfort.

sstM 


Prière des malades pour la Semaine Sainte

Marie se tient debout auprès de Jésus en croix.
Jean est auprès d’elle.
Jésus les regarde tous les deux.
Il dit à Marie : « Femme, voici ton fils » et à Jean : « Voici ta mère ».
Et depuis cette heure-là, Jean prit Marie chez lui (Jn.14,26-27)

Ces paroles sont arrivées jusqu’à nous.
Nous pouvons les entendre aujourd’hui
et les accueillir dans l’action de grâce.

Jésus, tu es venu chez nous,
Nous donner ce que tu es, ce que tu as reçu du Père :
       tes paroles, ton pardon, ton pain, ton Esprit.
Maintenant, l’heure est venue, tout est accompli.
Sur la croix, tu connais le grand abandon, la solitude.
Tu as tout donné, tu ne gardes rien pour toi :
       Marie, ta mère, tu nous la donnes aussi.
Vraiment, tu nous as aimés jusqu’au bout de l’amour.
Tu as tout perdu pour que nous ne manquions de rien.
Merci, Jésus !

Marie, femme aimée de Dieu, comblée de grâce,
attentive à la Parole de Dieu, accueillante à sa volonté,
tu as donné corps humain à ton divin enfant.
Discrète et priante, tu as été proche de lui tout au long de sa vie :
tu l’as nourri, éduqué, accompagné, soutenu, encouragé, aimé
jusqu’à cette heure où tu le vois, seul, dans son dernier acte d’abandon.
Le regard plein d’amour, il te remercie pour ta présence patiente auprès de lui.
Il te confie une nouvelle mission : « Voici ton fils ». Sois mère, encore !
Ta réponse est silencieuse et active.
Tu as perdu un Fils et tu deviens mère d’une multitude.
Merci, Marie !

Comme Jean, nous voulons te prendre chez nous, t’accueillir dans nos vies.
Marche avec nous, Marie, sur nos chemins. Sois notre mère.
Que Jésus naisse, renaisse et grandisse en nous, au cœur de nos vies.
Qu’ensemble, nous, tes enfants, nous devenions Eglise, Corps de ton Fils.
Sainte Marie, mère de Dieu et notre mère, mère de l’Eglise et de l’humanité,
prie avec nous et pour nous, aujourd’hui et chaque jour jusqu’à l’heure
où nous te verrons auprès de Jésus. AMEN !

 

 

N'hésite pas à nous contacter en cas de besoin.

Abbé Louis : 0488 795031

Abbé Jean-François : 0477 440026

 

C’est donc ce mercredi 24 mai, veille de l’Ascension, que l’équipe des Visiteurs de malades de l’UPR « Binche-Estinnes » a été officiellement envoyée en mission, après avoir suivi 2 après-midis de formation à l’écoute très enrichissante.
Chaque dimanche, les résidents des Maisons de Repos de Binche, Waudrez et Bray reçoivent la visite de ces bénévoles et peuvent recevoir la communion.
Savoir écouter est sans doute le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un, c’est l’accueillir, lui offrir du temps, une présence affectueuse, c’est aussi lui permettre de s’exprimer – parfois même de se livrer – en toute confiance et de trouver en lui-même son propre chemin de vie.
C’est lui dire, non pas avec des mots, mais avec ses yeux, son visage, son sourire et tout son corps : « Tu es important pour moi, pour Dieu, tu es intéressant, et je suis heureux que tu sois là ... ». C’est lui permettre de trouver un sens à sa vieillesse et lui permettre de l’exprimer.
Au terme de cette formation reconnue par le Diocèse, chaque membre de l’équipe a signé sa lettre de mission et reçu son badge officiel.
Merci à Noëlla, Milena, Simone, Monique, Jeannine, Renaud, Henri, Jean-Pierre et Jules pour ce magnifique service d’Eglise qu’ils rendent fidèlement aux aînés et aux plus fragilisés de nos familles.
Rappelons que cette équipe est ouverte aux nouveaux membres et qu’elle souhaiterait élargir ses services aux visites des personnes âgées à domicile : si vous avez une heure ou deux à offrir, n’hésitez pas à vous faire connaître. (au secrétariat décanal à la cure de Binche : 064/33.23.01)

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Simple Image Gallery Extended

Sacrement Malades

   

Homélie du Pape Benoît XVI pour la messe de Notre Dame des Douleurs : Le Christ dispense son Salut à travers les Sacrements et, tout spécialement, aux personnes qui souffrent de maladies ou qui sont porteuses d'un handicap, à travers la grâce de l'onction des malades. Pour chacun, la souffrance est toujours une étrangère. Sa présence n'est jamais domesticable. C'est pourquoi il est difficile de la porter, et plus difficile encore - comme l'ont fait certains grands témoins de la sainteté du Christ - de l'accueillir comme une partie prenante de notre vocation, ou d'accepter, comme Bernadette l'a formulé, de « tout souffrir en silence pour plaire à Jésus ». Pour pouvoir dire cela, il faut déjà avoir parcouru un long chemin en union avec Jésus. Dès à présent, il est possible, en revanche, de s'en remettre à la miséricorde de Dieu telle qu'elle se manifeste par la grâce du Sacrement des malades. Bernadette, elle-même, au cours d'une existence souvent marquée par la maladie, a reçu ce Sacrement à quatre reprises. La grâce propre à ce Sacrement consiste à accueillir en soi le Christ médecin. Cependant, le Christ n'est pas médecin à la manière du monde. Pour nous guérir, il ne demeure pas extérieur à la souffrance éprouvée ; il la soulage en venant habiter en celui qui est atteint par la maladie, pour la porter et la vivre avec lui. La présence du Christ vient rompre l'isolement que provoque la douleur. L'homme ne porte plus seul son épreuve, mais il est conformé au Christ qui s'offre au Père, en tant que membre souffrant du Christ, et il participe, en Lui, à l'enfantement de la nouvelle création.

CONCRETEMENT ?

Contacter un Membre de l’équipe des prêtres pour que ces personnes gravement atteintes soient visitées, encouragées, soutenues.. dans la joie, l’amitié, la tendresse.. ..oser parler de l’état de santé avec tact, lucidité, foi et espérance. (Voir rubrique « à votre service »).

   

Nourrir notre semaine  

4ème DIMANCHE PÂQUES B
( Dimanche de prière pour les vocations)
« Je connais mes brebis » (Jn.10,14)

4pa


 Je connais mes brebis... 

Seigneur, Tu connais tes brebis,
cela veut dire que tu en prends soin, avec amour.

A l’opposé des bergers qui se paissent eux-mêmes, dont parle Ezéchiel,
à l’opposé du mercenaire qui s’enfuit devant un danger
et qui abandonne ses brebis,
car elles ne comptent pas vraiment pour lui,
toi tu veilles sur chacune ;
tu recherches l’égarée, tu soignes la malade ;
tu conduis le troupeau dans un bon pâturage…

Oui, nous avons du prix à tes yeux et tu nous aimes. (Is. 43,4).

Je connais mes brebis...

Tu nous connais, Seigneur,
tu nous connais par cœur, avec ton cœur, tu nous aimes.
Chacun est important pour toi :
Tu appelles chacun par son nom

Nous ne sommes pas des « pions » interchangeables !
Chacun est unique pour Dieu !

Quel appel à une confiance totale !

   
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
   
© 2015 BandBTnD

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés.
Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et comment les supprimer , consultez notre politique de confidentialite. Voir ici .

  J'accepte les cookies de ce site .
Information