C’est donc ce mercredi 24 mai, veille de l’Ascension, que l’équipe des Visiteurs de malades de l’UPR « Binche-Estinnes » a été officiellement envoyée en mission, après avoir suivi 2 après-midis de formation à l’écoute très enrichissante.
Chaque dimanche, les résidents des Maisons de Repos de Binche, Waudrez et Bray reçoivent la visite de ces bénévoles et peuvent recevoir la communion.
Savoir écouter est sans doute le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un, c’est l’accueillir, lui offrir du temps, une présence affectueuse, c’est aussi lui permettre de s’exprimer – parfois même de se livrer – en toute confiance et de trouver en lui-même son propre chemin de vie.
C’est lui dire, non pas avec des mots, mais avec ses yeux, son visage, son sourire et tout son corps : « Tu es important pour moi, pour Dieu, tu es intéressant, et je suis heureux que tu sois là ... ». C’est lui permettre de trouver un sens à sa vieillesse et lui permettre de l’exprimer.
Au terme de cette formation reconnue par le Diocèse, chaque membre de l’équipe a signé sa lettre de mission et reçu son badge officiel.
Merci à Noëlla, Milena, Simone, Monique, Jeannine, Renaud, Henri, Jean-Pierre et Jules pour ce magnifique service d’Eglise qu’ils rendent fidèlement aux aînés et aux plus fragilisés de nos familles.
Rappelons que cette équipe est ouverte aux nouveaux membres et qu’elle souhaiterait élargir ses services aux visites des personnes âgées à domicile : si vous avez une heure ou deux à offrir, n’hésitez pas à vous faire connaître. (au secrétariat décanal à la cure de Binche : 064/33.23.01)

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Simple Image Gallery Extended

Sacrement Malades

   

Homélie du Pape Benoît XVI pour la messe de Notre Dame des Douleurs : Le Christ dispense son Salut à travers les Sacrements et, tout spécialement, aux personnes qui souffrent de maladies ou qui sont porteuses d'un handicap, à travers la grâce de l'onction des malades. Pour chacun, la souffrance est toujours une étrangère. Sa présence n'est jamais domesticable. C'est pourquoi il est difficile de la porter, et plus difficile encore - comme l'ont fait certains grands témoins de la sainteté du Christ - de l'accueillir comme une partie prenante de notre vocation, ou d'accepter, comme Bernadette l'a formulé, de « tout souffrir en silence pour plaire à Jésus ». Pour pouvoir dire cela, il faut déjà avoir parcouru un long chemin en union avec Jésus. Dès à présent, il est possible, en revanche, de s'en remettre à la miséricorde de Dieu telle qu'elle se manifeste par la grâce du Sacrement des malades. Bernadette, elle-même, au cours d'une existence souvent marquée par la maladie, a reçu ce Sacrement à quatre reprises. La grâce propre à ce Sacrement consiste à accueillir en soi le Christ médecin. Cependant, le Christ n'est pas médecin à la manière du monde. Pour nous guérir, il ne demeure pas extérieur à la souffrance éprouvée ; il la soulage en venant habiter en celui qui est atteint par la maladie, pour la porter et la vivre avec lui. La présence du Christ vient rompre l'isolement que provoque la douleur. L'homme ne porte plus seul son épreuve, mais il est conformé au Christ qui s'offre au Père, en tant que membre souffrant du Christ, et il participe, en Lui, à l'enfantement de la nouvelle création.

CONCRETEMENT ?

Contacter un Membre de l’équipe des prêtres pour que ces personnes gravement atteintes soient visitées, encouragées, soutenues.. dans la joie, l’amitié, la tendresse.. ..oser parler de l’état de santé avec tact, lucidité, foi et espérance. (Voir rubrique « à votre service »).

   

ITP Facebook Like Box (Page Plugin)  

   
   

Nourrir notre semaine  

20ème Dimanche ordinaire C

 
« Je suis venu apporter un feu sur la terre »
(Lc.12,49)

15 ord C site 

L’amour n’est pas un chemin jonché de fleurs.

Il fait passer par un feu.

Jésus qui, par expérience, le sait bien,
n’y va pas de main morte dans les annonces
de divisions que ce feu va apporter.
Non parce qu’il souhaite diviser,
mais tout simplement parce que
son message ne pourra qu’être
dérangeant pour ceux qui sont
rivés sur leurs certitudes,
choquant pour ceux qui
pensent détenir la loi,
inaudible pour ceux qui croient aimer
selon leur morale bien établie.
Sans feu, le bois reste mort,
sans feu, pas de chaleur.
Sans feu, pas de nettoyage de ce qui doit être émondé.
Sans feu, pas de passage vers la vie.


A nous de choisir cette semaine cette chaleur du feu
qui nous pousse vers davantage de vie !

   
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
   
© 2015 BandBTnD

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés.
Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et comment les supprimer , consultez notre politique de confidentialite. Voir ici .

  J'accepte les cookies de ce site .
Information